ALung présente le système Hemolung RAS en France à l’occasion du congrès national de la SFAR

12 September 2013 Press Release

Jean-Michel Dutois désigné comme directeur général pour la France

Pittsburgh, Pennsylvanie (12 septembre 2013) – ALung Technologies, Inc., une des principales entreprises de développement d’appareils d’assistance respiratoire innovants, a annoncé aujourd’hui le lancement en France de son système d’assistance respiratoire Hemolung Respiratory Assist System (RAS). ALung le présentera la semaine prochaine, lors du Congrès National de la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR), à Paris. L’entrée d’ALung sur le marché français est dirigée par Jean-Michel Dutois, un cadre supérieur disposant d’une longue expérience dans le secteur médical, qui a été nommé en tant que directeur national pour la France.

Le système Hemolung RAS permet d’extraire le dioxyde de carbone et d’approvisionner un patient en oxygène directement dans le sang. Cela permet de ne pas solliciter les poumons des patients souffrant d’insuffisance respiratoire sévère. Cet appareil a reçu le marquage CE en février 2013 et va, dans un premier temps, être mis à disposition d’un groupe d’hôpitaux participant au programme Hemolung Reference Center Program. « Je suis ravi de savoir que cette nouvelle technologie va être accessible en France », a annoncé le Professeur Combes de la Pitié-Salpétrière, service de réanimation médicale, Paris, qui participe au Hemolung Reference Center Program. « Selon moi, les appareils d’assistance respiratoire extracorporelle tels que le système Hemolung RAS sont très prometteurs pour le traitement des patients souffrant d’insuffisance respiratoire sévère. »

ALung a mis en place un service commercial et un service d’assistance directs en France. « Je suis enchanté d’être responsable du lancement du système Hemolung RAS. Nous avons déjà reçu un soutien très généreux de la part des médecins sur place. Ils s’accordent pour dire que les procédures extracorporelles de retrait du dioxyde de carbone, qui sont très peu invasives, représentent une solution idéale pour les patients souffrant d’insuffisance respiratoire », explique Jean-Michel Dutois, directeur général ALung pour la France. « J’ai hâte de présenter le système Hemolung RAS et ses nombreux avantages à l’occasion du congrès national de la SFAR. »

Le Congrès national 2013 de la SFAR se tiendra du 18 au 21 septembre, au Palais des Congrès de Paris. ALung présentera le système Hemolung RAS au stand 36.

À propos du système Hemolung RAS

Le système Hemolung RAS est un appareil dont le fonctionnement se rapproche de celui de la dialyse et qui se positionne en tant qu’alternative ou aide aux systèmes de ventilation mécanique. Il effectue une dialyse respiratoire (Respiratory Dialysis®), c’est-à-dire une procédure simple et peu invasive permettant de retirer le dioxyde de carbone (ECCO2R) de manière extracorporelle. Cette procédure est recommandée pour les patients présentant un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) ou souffrant de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) sévère. Sa vente est autorisée en France et au Canada.

À propose d’ALung Technologies

ALung Technologies, Inc. est une entreprise de développement et de fabrication d’appareils d’assistance respiratoire basée à Pittsburgh. Créée en 1997 par essaimage à partir de l’université de Pittsburgh, ALung a développé le système Hemolung RAS, un appareil permettant de remplacer ou compléter la ventilation mécanique et dont le fonctionnement se rapproche de celui de la dialyse.

Pour plus d’informations, consultez le site http://www.alung.com.

Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations prospectives. Ces dernières ne portent pas sur des événements passés, mais sont basées sur des estimations et des prévisions actuelles et sont sujettes à des risques et à des facteurs incertains. Nos résultats réels peuvent différer sensiblement des résultats et événements présentés dans les déclarations prospectives. Ces différences peuvent être dues à des événements échappant au contrôle de la Société. Parmi les facteurs pouvant susciter de telles différences dans les événements ou résultats réels, on trouve les suivants : le non-respect des délais de développement et de fabrication, la modification des bonnes pratiques de fabrication (BPF), la nécessité d’acquérir davantage de capitaux, les risques associés aux processus d’approbation réglementaires, l’évolution défavorable des remboursements des produits/services de la Société et les délais associés à l’acceptation des nouveaux produits, services et technologies sur le marché. D’autres risques peuvent être détaillés de temps à autre, mais la Société ne compte pas réviser ni mettre à jour les déclarations prospectives même si les expériences et évolutions futures permettent d’affirmer avec certitude que les événements ou résultats énoncés ne pourront pas être réalisés ni atteints.

Coordonnées

Pascale Communications, LLC
Amy Phillips
412-327-9499
amy@pascalecommunications.com

Pour télécharger une version PDF de ce document cliquez icipdf_icon
Pour visualiser sur Business Wire cliquez ici